PROMENONS NOUS DANS LES BOIS……..PENDANT QUE LE LOUP N’EST PAS !!!
Cours de Yoga
My Home

equlibre1

armi nos projets qui n’avaient pu être mis en place cette année 2021,à cause de la COVID,  il nous restait la  2 ème phase de ALIMENTATION=SANTE, SPORT=EQUILIBRE.

Ce jeudi 23 décembre, nous avons pu ouvrir le « bal » de cette série de conférences que nous devrons suivre sur ALIMENTATION=SANTE.

En même temps qu’une partie de nos membres s’activaient aux préparatifs de notre traditionnel repas de Noël, l’autre partie d’entre nous se préparait à écouter madame LAURENT Savana, diététicienne-nutritionniste qui nous parlait de « équilibre alimentaire et repas de Noël »

Toute une prouesse quand on sait que les fêtes de fin d’année sont souvent propices à des débordements alimentaires répétés. Mais pas de panique, madame LAURENT nous explique qu’il n’est pas interdit de faire « bombance » les 24, 25 décembre, si dès le 26 au matin tout cela est fini.

Bonjour le sport, les bouillons de légumes pour nettoyer notre organisme.

Des repas corrects, équilibrés pour que notre organisme ne souffre pas de manques qui pourraient nous amener à céder à des fringales et à des habitudes déraisonnables avec des conséquences néfastes pour notre organisme.

Madame LAURENT nous a rassurés, oui « bien manger » n’est pas difficile.

Tout un chantier est ouvert, pour nous faire prendre conscience :

  • Le bon gras : l’avocat, le poisson, les sardines etc…
  • Les aliments plaisirs
  • Les sucres lents.

Nous avons été conquis par tous les conseils donnés par madame LAURENT.

Beaucoup de questions dans la salle, et des réponses qui nous satisfont

Toutes ces informations nous ont permis de prendre conscience de l’importance d’une alimentation équilibrée pour notre bien -être.

Madame LAURENT nous a rassurés, les mauvaises habitudes ne se prennent pas en un jour. Les bonnes habitudes s’installent au fur et à mesure.

Elle reviendra nous parler des dispositions alimentaires à intégrer quand nous souffrons de diabète, d’obésité, de cholestérol, d’hypertension. Etc…..

Tout un programme pour VIEILLIR en BONNE SANTE.

Voilà qui nous rassure…..

activité

activité

Photo de la sortie

Bon nombre d’entre nous connaissent cette comptine que nous avons chanté quand nous étions petits à l’école ou à la maison.

Oui, ce 11 novembre dernier, nous nous sommes promenés non pas dans les bois , mais sur la plage de l’autre bord au Moule.

Notre présidente avait proposé cette rencontre à la résidence les Alizés au Moule, où elle dispose d’un appartement sécurisé, avec un parc privatif à 30 mètres de la plage.  Cette structure permet d’évoluer, en toute convivialité et surtout en toute sécurité .

51 d’entre nous, se sont donnés rendez-vous, en famille, pour passer un moment agréable, de détente.

Tout avait été mis en œuvre pour ce moment de retrouvailles, nos deux jeunes en service civique, Kellia et Said, ont pu rencontrer une bonne partie de nos membres, les aider, les assister, les guider tout au long de cette journée, ce fut pour eux l’occasion de découvrir les besoins et le quotidien d’un déficient visuel (se repérer dans un lieu inconnu pour eux, retrouver leurs effets personnels, évoluer dans l’espace).

Nous avons eu la joie et le bonheur sincère de nous retrouver après près d’un an. Les confinements à répétition, les mesures de sécurité, les gestes barrières, la distanciation physique, rien ne nous a été épargné avec cette pandémie de COVID 19.

Chacun de nous avait rivalisé d’ingéniosité pour préparer les bons plats, rien n’a manqué. Et comme d’habitude au moment du départ nous avons dû partager les restes, tellement nous avions fait provision.

Eclats de voix, rires, musique, blagues, retrouvailles, présentation des nouvelles familles adhérentes…

Le temps était de la partie, « le ciel est bleu, le soleil brille », l’ambiance, les retrouvailles ont fait le reste.

Ceux qui le souhaitaient se sont baignés, les autres se sont promenés sur la longue plage de l’autre bord, d’autres se sont rendus sur le parcours sportif à moins de 200 mètres de notre résidence. Après le déjeuner, d’autres ont joué aux dominos, aux quilles, bref un moment qui nous rappelle notre mission : « Rompre la solitude et l’isolement du déficient visuel. »


SI LE LOUP ÉTAIT LA, !!!!!! IL NOUS MANGERAIT DÉJÀ…

 

Non, le loup (la COVID) ne s’est pas introduit dans notre groupe.

Même si nous respectons les gestes barrières, il y a toujours une inquiétude qui subsiste, la présidente n’avait de cesse de rappeler aux membres de ne pas être plus de 4 par tables, faire la police, rester vigilants, voilà la mission de quelques membres du bureau pendant cette journée.  Mission accomplie, aucun d’entre nous n’a été atteint par ce cauchemar nommé COVID 19, à la suite de cette sortie de groupe.

De l’avis de tous, La journée fut belle et mémorable.  les photos magnifiques, colorées, ensoleillées, BRAVO A TOUS.

 

à table

 

à table jouant aux dominos

 

 

Image

SEANCE DE CINEMA EN AUDIO-DESCRIPTION AU FESTIVAL DU FILM « NOUVEAUX REGARDS » AU CINESTAR DES ABYMES

Les membres de l’UDAG ont participé à cette expérience sensorielle et inédite

 

La semaine du 15 avril a débuté  la 4 ème édition « du   festival nouveaux regards, Festival d’un autre cinéma en Caraibes » », toute une sélection de films ont été proposés au public au CINESTAR des Abymes.

A l’initiative de madame Mahité PERRAULT, nous avons été invités à assister à une séance de « cinéma insolite »voir un film autrement, aiguisez la curiosité, vivre une expérience de cinéma sensorielle originale et inédite. Voir un film en audio- description, « J’AI PERDU MON CORPS » film de Jérémy CLAPIN, présenté et primé au festival de Cannes en 2019.qui a reçu de nombreux prix et 2 césars en 2020, celui du film d’animation et de la meilleure musique. Festival

Nous étions une vingtaine , membres de l’Union des Aveugles de la Guadeloupe à vivre cette expérience, qui n’était pas nouvelle pour nous, puisque nous organisons une fois par mois une séance de cinéma en audio-description pour nos membres. Sauf que cette fois, nous les « voyants » et accompagnants nous avons été invités à placer sur nos yeux une visière, le temps du film.

Ce fut l’occasion de nous mettre en situation de déficient visuel. Pas facile de réaliser ce que nous entendions, cet exercice nous a demandé une attention soutenue.

Quelques-uns d’entre nous n’ont pas hésité à soulever de temps en temps leur visière pour mieux réaliser l’action.

A la fin de la séance il a été très intéressant pour nous de partager et de confronter nos ressentis,  nous n’avions pas tous compris les même choses. Tout un programme !!!

Nous les voyants n’ont pas été convaincus de ce que nous avions compris, et avons convenus qu’il serait bien que nous revoyons avec nos « yeux » ce film afin de réaliser tout ce que nous n’avions mal compris ou interprétés.

Les déficients visuels ont tout compris, preuve s’il en fallait que le corps et l’esprit s’adaptent aux circonstances et fait d’une différence un atout et un enrichissement.

Jacqueline LE BRETON

Présidente UDAG

Repas de fin d'année NoëlImage 2
 

Les retrouvailles lors du repas de Noël le 22décembre 2020.


Cela n’a pas été évident, mais nous y sommes parvenus. Organiser notre traditionnel repas de Noel en cette fin d’année. Les masques, le respect des gestes barrières, la distanciation physique, une vigilance de tous les instants a permis que notre fête soit un succès. Chacun y a mis du sien, et compris qu’il y allait de la santé à tous. Nous avons pour cette occasion pris nos quartiers dans notre annexe nouvellement restaurée, et installé un chapiteau à l’extérieur pour recevoir nos adhérents. Les membres et leurs familles ont mis les mains aux fourneaux. Rien n’a manqué. Boudin, jambon, pois de bois, viande de cochon roussi, ignames, le schrubb, le sirop de groseille, tout y était. Une joie immense pour tous de se revoir, de s’entendre en direct, pas de besoin de sortir les cantiques, nous connaissons par cœur les chants de chez nous. A part nos voix, il y avait les « ka ». L’ambiance était conviviale, et nous rapprochait après plus de 9 mois de séparation. Chacun s’est quitté heureux de cette prise de contact physique, de ce partage de repas, de cette fête de Noël qui est une fête du partage et de l’amour. L’année 2020 qui avait bien commencé avec notre galette des rois, notre marche, notre mythique balade en Harley Davidson avec l’association CARIBEAN EAGLE et les LIONS CLUBS DE GUADELOUPE, et qui s’était arrêtée à cause de la pandémie, s’est terminée par un repas, une rencontre qui nous a fait beaucoup de bien.

image

La pandémie du COVID 19 , le confinement dans lequel nous avons été obligés de nous réfugier a privé bon nombre d’enfants de la possibilité de poursuivre les apprentissages fondamentaux.

Pour pallier à certains de ces manquements, les institutions ont mis en place le principe de « vacances apprenantes »

Le CLSH BIK AN NOU du Gosier a mis l’accent sur la découverte des moyens de communications des déficients visuels ;

A l’école primaire Saturnin JASOR, Rilana et Patrice, tous deux non- voyants et membres de l’Union des aveugles de la Guadeloupe ont répondu à la curiosité, et aux attentes des jeunes de 6 à 12 ans en participant à une » journée découverte ».  Ils étaient avides de découvrir ce monde qui leur était inconnu.

Fiers de toucher  à un alphabet en braille, à une machine à écrire en braille, et surtout les moyens numériques dont disposent les déficients visuels pour communiquer en actionnant la commande vocale de leurs ordinateurs, smartphones et autres  téléphones.

Bravo à Madame LAMBEAU qui nous a sollicité pour ses « vacances apprenantes » Bravo à Rilana qui nous époustouflés avec  sa dextérité à manipuler son téléphone portable, 

Bravo à Patrice, pour son témoignage et le braille qu’il a présenté aux enfants.

Cette belle initiative, le CLSH souhaite la renouveler et la pérenniser. Nous sommes « preneurs » de ces initiatives qui mettent au grand jour les différences et les moyens d’y remédier.

Merci  à Jean Michel, improvisé photographe, qui a immortalisé ces moments de transmission.

les enfants découvrent le braille avec Patrice Saint AURET

Sur I'image "Les enfants découvrent le braille avec Patrice Saint AURET".

La pandémie du COVID 19 , le confinement dans lequel nous avons été obligés de nous réfugier a privé bon nombre d’enfants de la possibilité de poursuivre les apprentissages fondamentaux.

Pour pallier à certains de ces manquements, les institutions ont mis en place le principe de « vacances apprenantes »

Le CLSH BIK AN NOU du Gosier a mis l’accent sur la découverte des moyens de communications des déficients visuels ;

A l’école primaire Saturnin JASOR, Rilana et Patrice, tous deux non- voyants et membres de l’Union des aveugles de la Guadeloupe ont répondu à la curiosité, et aux attentes des jeunes de 6 à 12 ans en participant à une » journée découverte ».  Ils étaient avides de découvrir ce monde qui leur était inconnu.

Fiers de toucher  à un alphabet en braille, à une machine à écrire en braille, et surtout les moyens numériques dont disposent les déficients visuels pour communiquer en actionnant la commande vocale de leurs ordinateurs, smartphones et autres  téléphones.

Bravo à Madame LAMBEAU qui nous a sollicité pour ses « vacances apprenantes » Bravo à Rilana qui nous époustouflés avec  sa dextérité à manipuler son téléphone portable, 

Bravo à Patrice, pour son témoignage et le braille qu’il a présenté aux enfants.

Cette belle initiative, le CLSH souhaite la renouveler et la pérenniser. Nous sommes « preneurs » de ces initiatives qui mettent au grand jour les différences et les moyens d’y remédier.

Merci  à Jean Michel, improvisé photographe, qui a immortalisé ces moments de transmission.

facebooktwittergoogleskypelinked

logo home2

Union Des Aveugles Guadeloupe

Association loi 1901, numéro 971/2/000754, RNA n° W9G2000990 

Déclarée le 1er avril 1977, SIRET 381 453 380 00010

Rue des Finances, Z.A. de Petit Pérou, 97139 ABYMES

Tel fixe 0590 83 07 52

Mobile Présidente 0690 444 159

Mail : udag@orange.fr

L’UDAG est affiliée à la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France, reconnue d’Utilité Publique.